Product Designer dans un Design Sprint : les conseils pour être efficace et pertinent (1/2)

Product designer depuis une dizaine d’années, j’ai participé à plusieurs Design Sprints en tant que product designer. L’objectif de cet article est de vous partager des conseils afin d’être plus serein et efficace pendant ce type d’atelier, et surtout d’éviter de passer la nuit du jeudi à finir le prototype !

Ce que j’apprécie dans les Design Sprints c’est le challenge. En tant que designer j’arrive dans une équipe où je ne connais personne et sur un sujet que je ne connais pas. J’ai très peu de temps pour m’approprier les problématiques et les enjeux de l’entreprise pour ensuite délivrer des propositions pertinentes et un prototype de qualité le jour J. On sort complètement de sa zone de confort mais on apprend tellement de choses en 5 jours que ça vaut le coup de finir sur les rotules le vendredi soir ! C’est un “inconfort confortable” ; on connaît le planning puisque souvent similaire sans pour autant être certain de ce qu’il se passera sachant que les participants ainsi que les contextes sont à chaque fois différents.

Voici un rappel de ce qu’est un Design Sprint et un product designer :

  • Le Design Sprint est un processus d’innovation qui permet de passer d’une idée à un prototype testé auprès de vrais utilisateurs en 5 jours. Son principal bénéfice reste de permettre à une entreprise de rendre tangible et de tester une idée rapidement avant d’investir.
  • Un product designer est un designer capable d’intervenir sur l’UX et l’UI d’un produit en prenant en compte les enjeux stratégiques de l’entreprise dans sa conception. Cette définition n’engage que moi puisqu’il n’y a pas de consensus sur Internet !

Notre mission ultime lors d’un Design Sprint : produire un prototype fidèle et réaliste du concept choisi en un temps record. En gardant en tête que le prototype n’a qu’une fonction : servir de support de test pour permettre à la Sprint Team d’apprendre et d’itérer sur les choix de conception.

Chez SQLI, la squad embarquée lors des Design Sprints est constituée d’une équipe senior sécurisant toutes les expertises de design clefs : 1 product designer, 1 user researcher et 1  facilitateur. Nous aimons faire des prototypes interactifs haute définition afin de faciliter l’immersion des testeurs dans l’expérience cible.

 

Avant le Design Sprint

Préparer des UI kits

Tout ce qui n’a pas de valeur à être stylisé pour faire le prototype peut être créé en amont. Dans l’objectif de gagner du temps lors de la journée du prototypage, le designer peut préparer en amont du sprint des “UI kit” : cela lui permettra de se concentrer sur ce qui a le plus de valeur le jour du prototypage. En se basant sur l’Atomic Design, on peut retrouver dans ces fichiers des styles de textes, des boutons, des champs de formulaire, des icônes basiques, des couleurs, des grilles et des éléments de navigations. Si le designer a de la chance, il peut travailler sur un projet avec un Design System existant, une charte et des composants définis. Le jour J, le designer aura des briques à assembler et des éléments pertinents à créer. En fonction du style qu’il voudra donner et de la charte graphique, il pourra changer la couleur primaire et les arrondis des boutons.

Les “UI kit” peuvent être spécifiques pour le mobile ou le desktop et être aussi bien préparés pour Sketch ou Figma. En fonction du sujet et de l’environnement préexistant, on peut estimer qu’un logiciel est plus pertinent qu’un autre pour la réalisation du prototype.

L’entreprise attend à la fin du sprint un fichier source avec des maquettes fixes pour pouvoir itérer et passer ensuite en production ? Sans doute privilégiez Sketch couplé à Invision, Figma ou Adobe XD. Juste un super prototype qui à l’air plus vrai que nature ? Peut-être utilisez Proto.pie ou Flinto. L’équipe est-elle uniquement sur PC ? Évitez d’utiliser Sketch qui est uniquement sur MAC. L’équipe design en interne travaille-t-elle exclusivement sur Figma ? Évitez de choisir Adobe XD.

C’est à nous, designers, de déterminer le meilleur outil en prenant en compte les contraintes de l’entreprise et notre maîtrise personnelle !

Lire la suite de l'article