mercredi 04 juillet 2018

Article d'Albertine Corre -
Les 6 étapes pour devenir chevalier de la gamification

« Ga-mi-fi-ca-tion » 

Vous n’avez peut-être jamais entendu ce mot ? Ou bien on vous rebat les oreilles ? Mais en quoi consiste-t-il exactement ? Evidence ou bête mystique, les opinions divergent.

De quoi parle-t-on ? 

Gamification – n.f. Utilisation de mécaniques de jeux et des techniques de game design dans des contextes autres que le jeu lui-même. 

De façon plus explicite, la gamification c’est l’utilisation d’une nouvelle approche dans la conception d’un processus, en tirant des enseignements de nombreuses disciplines comme le game design, mais aussi la psychologie, l’anthropologie, la sociologie… La gamification, c’est mettre l’utilisateur (ou plutôt le joueur) au centre de nos préoccupations pour transformer chaque tâche, chaque action en une expérience engageante et… fun !  

Vous avez besoin d’exemples ? La gamification peut être utilisée en interne, pour la gestion des compétences, ou de la communication interne. Elle peut aussi être orientée vers l’externe, pour interagir avec vos clients, vos partenaires mais aussi avec vos candidats. Elle est donc à la fois au service de la performance et du business. Enfin, on utilise parfois la gamification pour soi-même, pour se motiver à atteindre nos objectifs personnels (par exemple, beaucoup d’entre nous sont friands d’applications de fitness pour nous motiver à faire du sport).

Plus qu’une tendance, un véritable atout 

D’abord accusée de n’être qu’un effet de mode, la gamification maintient l’intérêt des foules depuis maintenant une dizaine d’années, et le fleurissement de nombreuses success stories dans une multitude de domaines a permis de prouver sa pertinence. Ainsi, la gamification prouve ses bienfaits en termes de motivation et d’engagement des utilisateurs, mais se montre également en phase avec les évolutions actuelles du marché :  

  • Elle touche la corde sensible des nouvelles générations (génération Z ou digital natives) qui rentrent dans la vie active et influencent à la fois le marché du travail mais également celui de la consommation. Cette génération ayant grandi avec des jeux vidéo – notamment à l’époque de l’essor des jeux vidéo à but éducatif – tend à se montrer enthousiaste vis-à-vis de la gamification, qui utilise des codes qui lui sont familiers. 
  • Dans la tendance actuelle d’économie collaborative, le consommateur joue un rôle essentiel de co-créateur de valeur et il est nécessaire pour l’entreprise de nourrir avec lui des interactions à double sens. Dans cette dynamique, la gamification externe peut être utilisée afin d’augmenter l’engagement des utilisateurs. 
  • Enfin, dans un contexte d’économie de l’expérience,la gamification permet d’enrichir l’expérience utilisateur autour d’un produit ou d’un service et d’agir comme un élément différenciant face à la concurrence. 
     problématique. En effet, il ne suffit pas de saupoudrer points, badges et leaderboards (tableaux des scores) par-ci par-là pour obtenir des résultats. Il est important de mettre en place un système réfléchi, pour faire appel aux bonnes sources de motivation chez les utilisateurs et, surtout, pour orienter leurs comportements dans la bonne direction. 

    C’est donc plus compliqué qu’il n’y paraît, mais à cœur vaillant rien d’impossible ! De nombreux chercheurs ont développé des modèles d’analyse et de réflexion qui peuvent vous aider à élaborer votrestratégie de gamification. Je ferai référence à certains d’entre eux dans un parcours en 6 étapes pour vous accompagner dans votre quête : devenir un chevalier de la gamification. 

     

    Avant de se lancer dans une stratégie de gamification, voici quelques questions que vous devriez considérer : 

    • Influencer le comportement de vos employés/clients peut-il faire gagner de la valeur à votre organisation/projet ? 
    • Les comportements que vous souhaitez encourager sont-ils modélisables sous la forme d’algorithmes ? 
    • Allez-vous pouvoir éviter un conflit entre les incitations spécifiques à votre stratégie de gamification et celles existant déjà dans votre organisation (salaires, programmes de fidélité…) ? 

    Vous avez répondu oui ? Félicitations ! Vous passez au niveau 2 !

Lire la suite de l'article

Auteur : Albertine Corre, Consultante – SQLI Consulting Paris.

  • Partagez
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
Contactez-nous

SQLI Paris

166 rue Jules Guesde

92300 Levallois-Perret

+33 (0)1 85 64 20 20